Tag: Français

Nous n’avons pas tout le temps

Cette pandémie peut nous réapprendre à compter le temps. Engoncé dans notre routine de tous les jours, nous avons tendance à oublier notre linéarité. Le brusque changement de mode de travail vers le tout virtuel a cassé ces routines suffisamment pour nous faire prendre un pas en arrière. Ce qui reste après ça n’est plus le cycle des années, mais la linéarité d’un but – retourner à une notion de normalité. Ce but, cette linéarité, nous prédispose à réévaluer comment nous nous percevons dans ce monde. A nouveau, tout semble avoir un début et une fin, surtout notre propre existence. Et avec cette réalisation vient le besoin d’agir.

Conscience

Ce texte était supposé être le début d’un roman qui visait à jouer avec la définition de la conscience. Le…

Roman: Et l’homme créa un homme

Qu’arriverait-il si l’on pouvait créer des centres médicaux automatisés capables de contrôler parfaitement notre ADN et de générer des êtres sans défaut avec un équilibre enzymatique les rendant virtuellement immortels ? Quelles seraient les limites de la vie telle que…

Roman: Le songe

Quatrième de couverture Au large des côtes françaises, peu avant la guerre d’indépendance des États-Unis d’Amérique, un marin surnommé Le…

TEDx du futur

Déjà les retardataires attendaient debout au fond de la salle, cherchant des yeux quelques places pouvant les accueillir. L’université d’Hawaï avait fourni son plus grand auditoire pour la conférence, mais il ne faisait aucune doute que la réputation de DNArt le rendait petit aux…

Weihenstephan

― Ach, Nein ! Pas encore ! Jura Frère Tobias en voyant les derniers pans de toiture s’embraser. Ses congénères d’église…

Roman: Gorée

Il y a la mer, la terre, et l’amour…

La mer est une maîtresse jamais vraiment conquise, dont on ne peut mesurer la puissance qu’en connaissant ses caprices. Mesurer sa puissance, c’est…

Koh thaï

C’était un après-midi carabiné de soleil sans un pouce de vent et du sable plein l’horizon. J’étais arrivé après eux sur Koh Wai et je flânais de solitude entre les roches de la plage, observant d’un œil d’iguane refroidit les touristes de la masse dorer leurs chairs molles sur la plage engluée. Il y avait dans l’air cette senteur propre au Siam et aux pays d’Asie, ce…